Sélectionner une page

Rendez-vous était pris, Esplanade des Récréations 26, écoquartier des Vergers, Meyrin, afin de baptiser l’Explorateur.

Une équipe d’une vingtaine de personnes, d’horizons divers mais réunis par l’Explorateur, arrivait peu à peu. Chacun, curieux, allait découvrir l’espace que serait le Tea-Room Culturel.

Grand espace vide pour l’instant, si ce n’est une cuisine flambant neuve tout en inox. Des murs en béton ciré grimpent au plafond à six mètres par endroit. Une surface de plain pied toute en longueur avec un espace en renfoncement. De grandes fenêtres. Beaucoup de la lumière. Une promesse !

Il y a cependant du pain sur la planche, mais une belle énergie anime le groupe qui peu à peu se répartit en ateliers de travail. Tout paraît être à faire dans cette soudaine effervescence, mais chacun sait ce qu’il doit faire et s’y est préparé.

Dans la cuisine rutilante se réunissent les chefs. Caroline, Carina,Céline, Julien, Vakif, et Ndongo assemblent leurs idées, construisent la carte et en profitent même pour mettre en place les premiers ateliers. Les idées jaillissent et prennent forme, l’organisation est en place. Une carte émerge.

Un autre groupe se charge du nettoyage, de la mise en place. Il ya de quoi faire, et l’arrivée des meubles, l’installation du studio photo éphémère demande un espace dégagé et propre.

Philippe K. le photographe installe son studio le sol à peine sec et documente la journée. Des images sont tournées par Miguel. La trace du périple.

Un autre groupe encore est parti chercher les meubles les Puces Savantes par Elisabeth, Zafar, Ali, Ndongo, François, Bouba et Théo feront les kilomètres et déploieront des trésors d’ingéniosité pour faire entrer le plus de mobilier possible dans les véhicules. Pas de souci par contre dans le navire Explorateur, de la place, il y en a. L’espace se transforme et s’habille avec les meubles, chaises, tables, tables basses.

Confectionnées entre Genève et Yverdon par Ruxandra, Daniel, Yannick et Sonia les lampes de l’Insolite commencent à prendre leur place.

L’équipe de communication s’affaire à des entretiens, à s’enrichir de cette énergie pour en faire le fil rouge du site et de tous les supports de communication. Stéphanie et Jean-Philippe interviewent, Frédéric met en page, interroge et compose ce qui sera la vitrine à distance du Tea-Room, notre site web. François, l’imprimeur, apporte son aide et prévoit les prochains tirages.

Une bibliothèque, assemblée et pensée par Jennifer, mettra à votre disposition des ouvrages sur de nombreux sujets.

Philippe S. est partout, il vérifie les lieux, inspecte, prévoit.

Eveline, le grand architecte du projet, toutes proportions gardées, est aussi partout, tout le temps. La voilà de retour avec des cafés à l’emporter. Et personne ne l’a vue partir. Petite pause, le temps de recharger le taux de caféine, et les activités reprennent. L’espace s’anime des voix et discussions.

Des affiches apparaissent sur les baies vitrées avec son nom, ça y est, l’Explorateur est baptisé, son voyage commence. L’Explorateur prend vie.

Midi déjà. Bien passé. C’est l’heure du repas. Bien entendu, dégustation de produits qui seront présents sur place après l’ouverture. Que de belles surprises pour le palais curieux. Tartinades avec chutney de courgettes de Grandson, raifort lilas, tomates séchées aux épices, que de saveurs subtiles et équilibrées, et j’en passe.

En dessert, biscuits chocolat, fruits rouges et rose, vanille. Sans oublier le pain sans gluten. Le premier que je mange et qui a le goût du pain. En meilleur. On est déjà bien dans ce Tea-Room, et il n’est pas encore ouvert. Et si vous ne me croyez pas, venez vous faire votre propre opinion !

En août, venez donc nous voir pendant la mise en place. En septembre, ouverture progressive les mercredi et dimanche. Et ouverture en octobre.

Photos : Carina Cardone